LE JOURNAL.AFRICA
SANTE SÉCURITÉ

Santé sexuelle et reproductive : multiplicité des cas d’avortements clandestins au Sud-Kivu

Les avortements clandestins dans la province du Sud-Kivu, en République démocratique du Congo, sont devenus monnaie courante. Les diagnostics faits par des communautés  de santés dans cette province, les femmes en majorité des jeunes filles, avortent clandestinement  avec toutes les conséquences qui en découlent.  

L’avortement clandestin est devenu une épineuse question en province du Sud-Kivu, en RD Congo.  D’après des diagnostics faites en 2022 par des membres de 12 communautés de santé, sur les cinq  problèmes de santés prioritaires dans leurs communautés, l’avortement clandestin bat records dans toutes les 12 aires.  

Les données statistiques de la division provinciale  de la santé du Sud-Kivu, montrent que 1/6 filles adolescentes ont eu à avorter dans cette province. « Cette situation s’est fait beaucoup sentir en 2022 où certaines femmes ont échappé à la mort après avoir avorté clandestinement », renseigne Ir Eric Shakirungu, représentant de la communauté de santé de kasenga  CEPAC à Uvira.    

Avec toutes les conséquences  en découlent, cette multiplicité d’avortements clandestins s’explique, selon Dr Nadia Sinzahera, médecin coordinateur du programme  national de la santé de l’adolescent, du fait des grossesses non désirées et des rapports sexuels non protégés. « L’hémorragie, la stérilité et la mort sont les majeures conséquences de ces avortements clandestins », renseigne-elle.

L’administration locale promet de s’investir pour éradiquer ce fléau  qui est à l’origine des pertes des vies de femmes. Kifara Kapenda Kyky,  maire de la ville d’Uvira, envisage des sanctions  sévères aux auteurs de cet acte. Kifara Kapenda Kyky promet également d’appuyer les membres des communautés de santé pour sensibiliser la population sur la prévention des avortements clandestins.

A lire : Hypertension artérielle : l’adoption de saines habitudes de vie réduit les risques

Sud Kivu : L’avortement volontaire des grossesses fait parle de lui à Bukavu

Joséphine Mungubi

Articles similaires

Bénin: trois localités durement frappées par les inondations

RFI AFRIQUE

RDC : 13 miliciens et 2 militaires tués dans les affrontements à Mambasa

OKAPI CONGO

Mozambique: de nouveaux affrontements près de Palma, dans le Cabo Delgado

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights