SOCIETE

Ngozi : les musulmans célèbrent la fête d’Eid El Fitr

La communauté musulmane de Ngozi a célébré mardi 4 juin 2019, la fête d’Eid El Fitr qui marque la fin du jeûne du mois de Ramadan. Les musulmans de Ngozi se sont rassemblés dans la prière au stade de la ville de Ngozi pour célébrer cette fête.

« Afin que les musulman puissent offrir de véritables sacrifices, Allah a ordonné un jeûne. Et les musulmans s’abstiennent de manger pour s’identifier aux anges », a indiqué l’Imam de Ngozi, Cheik Abdullah Maruf.

Selon Cheik Abdullah Maruf, le jeûne signifie habituer le corps à la souffrance, l’asservir pour qu’il obéisse à Allah. Et Eid El Fitr signifie le jour du manger.

Pour Cheik Abdullah Maruf, c’est un jour de libéralités, où les musulmans doivent s’occuper des veuves, des orphelins et des indigents. Il a expliqué que les musulmans de Ngozi avaient prévu de donner aux nécessiteux de quoi se nourrir et nourrir leurs familles.

«Chaque musulmans qui a participé à ce jeûne a contribué à hauteur de 2,5kg de vivres afin de subvenir aux besoins des indigents comme l’enseigne le Coran», a déclaré Cheik Abdullah Maruf. Et d’ajouter que le Coran représente le but, la civilisation des musulmans, la vie.

Pour rappel, c’est en date du 27 du mois de Ramadan que les musulmans ont reçu le Coran, raison pour laquelle le jeûne est organisé au cours de ce mois.

Related posts

Eglise du Rocher de Buye: les chrétiens appelés à placer leur espérance en Dieu

RTNB BURUNDI

Christine Ntahe (Maman dimanche) parle d’ : « ELLES. UN HOMMAGE AUX OUBLIÉES ».

AKEZA NETWORK

« Umukoresha wanje ni we yatumye ndandaza umubiri »

YAGA BURUNDI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite