LE JOURNAL.AFRICA
Droits de l'Homme

Covid-19 au Togo: Amnesty demande aux autorités de lever les restrictions au droit de réunion

Ces dernières sont imposées depuis deux ans en raison de la pandémie de Covid-19. L'ONG a publié un communiqué, ce mardi 16 mars 2022, les rassemblements de plus de 100 personnes ont été interdits sur la voie ou dans les lieux publics. Mesure durcie en juillet, réduisant à 15 personnes maximum les regroupements autorisés. Ces mesures doivent être revues aujourd'hui compte tenu de l'amélioration de la situation sanitaire.

D’une part, les autorités togolaises ont récemment admis elles-mêmes ces derniers jours qu’il n’y avait aucun malade du Covid-19 dans les centres de tr...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Tchad: des associations alertent sur le phénomène grandissant de la traite des personnes

RFI AFRIQUE

Éthiopie: HRW déplore le «déni» des autorités sur le massacre d’Aksoum

RFI AFRIQUE

Au Cameroun, de nouvelles exactions ont été commises dans les régions anglophones

RFI AFRIQUE