LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Centrafrique: les engins explosifs, fléau pour la population et les travailleurs humanitaires

La Centrafrique est un des pays les plus dangereux pour les travailleurs humanitaires. En 2021, près de 400 incidents - ayant touché des travailleurs humanitaires - ont été enregistrés selon Ocha, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU.

La majorité des incidents signalés ont eu lieu à Bangui ainsi qu’à Bossangoa dans le centre du pays. Un chiffre en baisse par rapport à l’année précédente -en 2020, le chiffre des « incidents » était de 424- mais qui reste élevé. 

« Entre janvier et décembre 2021, nous avons pu enregistrer 396 incidents, y compris trois morts et vingt-huit blessés », nous explique Safari Djumapili, chef adjoint d’Ocha en Centrafrique, joint par Alexandra Brangeon de la rédaction Afrique de RFI.

Plus de la moitié de ces incidents sont des « actes opportunistes », c'est à dire « des braquages » ou des « ca...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Éthiopie: au Tigré, une distribution alimentaire aussi rare que précieuse

RFI AFRIQUE

RDC: l’armée ougandaise revendique la reprise de l’une des principales bases des ADF

RFI AFRIQUE

Goma : un élève tué par un policier lors d’une manifestation populaire

OKAPI CONGO