LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Violences en Côte d’Ivoire: l’Église réclame une commission d’enquête indépendante

En Côte d’Ivoire, la Conférence épiscopale s’indigne et condamne toutes les violences « de tous les camps politiques ».

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

En Côte d’Ivoire, la Conférence épiscopale appelle les leaders politiques à poursuivre le dialogue. Les évêques catholiques, qui condamnent toutes les violences « de tous les camps politiques », souhaitent « une commission d’enquête indépendante » car « les auteurs de ces crimes doivent être recherchés afin qu’ils répondent de leurs actes devant une justice impartiale ».

« Nous encourageons les deux principaux leaders de la vie politique actuelle de notre pays, les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, à poursuivre et à intensifier, sur des bases claires, le dialogue qu’eux-mêmes ont initié à la grande satisfaction du peuple, aux fins de parvenir à la concorde nationale, à des solutions justes, qui sauvegardent et promeuvent le bien commun, a déclaré Monseigneur Ignace Bessi, évêque de Katiola, et président de la Conférence épiscopale de Côte d’Ivoire. Ce sera là l’occasion rêvée de vider le contentieux né de l’interprétation de la Constitution. »

« Nous souhaitons, de tous nos vœux, que ce dialogue prenne en compte la libération de tous les prisonniers politiques, favorise le retour rapide de tous les exilés, dont le président Laurent Gbagbo, afin qu’ils prennent toute leur place dans le processus de réconciliation, a-t-il poursuivi. Nous recommandons vivement qu’ils prennent aussi en compte la promotion des droits et des libertés individuelles d’une justice équitable et de la culture de la rencontre. On ne le dira jamais assez, il n’y a pas de paix sans justice et il n’y a pas de justice sans pardon. »

Articles similaires

En Erythrée, aucune réaction officielle au prix Nobel de la paix d’Abiy Ahmed

RFI AFRIQUE

Amazina mashasha y’ibibanza rusangi: ntitwibagire n’izindi ndanga

YAGA BURUNDI

Guinée: cinq figures de l’opposition écrouées

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :