AFRIQUE

Algérie: l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia en détention provisoire

En Algérie, c’est une nouvelle étape dans la grande opération de la justice contre la corruption qui touche les proches de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika. Ce mercredi, c’est l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia qui a été mis en détention provisoire.

Auditionné à plusieurs reprises par le tribunal d’Alger, Ahmed Ouyahia comparaissait ce mercredi 12 juin devant la Cour suprême. Une juridiction spéciale, car l’enquête en cours pour dilapidation des deniers publics, abus de fonction et octroi d’indus privilèges concerne la période où il était Premier ministre.

Dans l’après-midi, la Cour suprême a décidé du placement de ce proche d’Abdelaziz Bouteflika en détention provisoire à la prison de El-Harrach. Le convoi qui a emmené l’ancien Premier ministre au centre pénitentiaire était poursuivi par plusieurs dizaines de personnes qui scandaient « voleurs, vous avez mangé le pays ».

En fin de journée, un autre proche de l’ancien président a lui été placé sous contrôle judiciaire par la Cour suprême. Abdelghani Zaalane, ancien ministre, avait notamment été le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika au début de l’année.

Ce jeudi, deux autres personnalités doivent être entendues par la Cour dans la même affaire : l’ancien Premier ministre et également directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelmalek Sellal, et l’ancien ministre Amara Benyounès.

Related posts

Assassinat de l’ex-président nigérien Baré Maïnassara: «L’État nous ignore»

RFI AFRIQUE

Elections au Nigeria: la commission électorale garantit la tenue du scrutin

RFI AFRIQUE

Accord de paix de Khartoum: le secrétaire général de la CEEAC en visite en RCA

RFI AFRIQUE

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite