LE JOURNAL.AFRICA
CULTURE

Butembo : des productions musicales le jour de l'an pour "redonner confiance" à la population

Le réveillon de la fête de nouvel an a été marqué par de nombreuses productions musicales. C’est le cas de la kermesse de la paix qui a ouvert ses portes depuis le 20 décembre dernier au village royal à l’Auberge. Dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020, l’ambiance festive a régné à cet endroit jusqu’au petit matin.

Avoir franchie la porte d’entrée, on a l’impression de se retrouver dans une autre ville. Chacun joue sa musique dans son stand, avec une ambiance particulière. Des restaurants et des boites de nuit sont visibles.

Un homme trouvé sur place se dit dans la joie : « C’est la joie parce que je viens de terminer l’année. C’est ce moment unique, c’est la grâce, merci Dieu. »

Une tenancière d’un restaurant se dit aussi satisfaite et se réjoui de faire de bonnes affaires.

« Nous offrons aux clients de la bouffe, parce que la bière s’accompagne toujours avec la nourriture. Je fais de bonnes affaires depuis que j’ai commencé », a témoigné Nadine Ndjangusi.

A travers cette activité, un des organisateurs, la société d’électricité ENK affirme vouloir redonner confiance à la population meurtrie de la région de Beni-Butembo.

Cette activité réunie des milliers des Bobolais depuis son ouverture. Sa fermeture est prévue le 5 janvier 2020.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :