SOCIETE

Les déplacés continuent d’affluer vers Fizi

La situation humanitaire et sécuritaire demeure préoccupante dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu. Les ONG humanitaires s’organisent pour venir en aide à plus de deux cent mille personnes déplacées, qui continuent d’affluer dans ce territoire ainsi qu’aux familles qui les accueillent. Ces déplacements sont dus à l’activisme des groupes armés et aux conflits communautaires dans la région.

« Les Maï-Maï, avant, ils nous disaient qu’ils se battaient parce que Kabila était au pouvoir. Mais aujourd’hui Kabila n’est plus au pouvoir. Et le président qui est là a tendu la main à toutes les forces négatives. Donc, il est grand temps que les Maï-Maï déposent les armes », a affirmé l’administrateur du territoire, Aimé Kawaya. 

Articles similaires