LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Bunia : la police présente 16 présumés assaillants poursuivis pour meurtres et rébellion

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise a présenté devant la presse ce samedi 3 août à Bunia seize personnes présumées assaillants auteurs des plusieurs atrocités dans le territoire de Djugu. Ces derniers ont été arrêtés sur le champ de batails avec des armes en feu, armes blanches et effets militaires.

« Ils sont poursuivis pour participation aux mouvements insurrectionnels, rébellion, meurtres, assassinats, détention illégale d’armes et minutions de guerre, pillages, incendies des maisons. Nous avons en face de nous des adultes qui sont en train d’opérer dans le territoire de Djugu, semant mort et désolation qui a comme conséquence le déplacement massif de la population de Djugu vers la ville de Bunia », a expliqué le major Abeli Mwangu porte-parole de la police en Ituri.

Ces présumés assaillants ont été interpellés dans le secteur de Walendu Pitsi dans la région de Kpadroma en territoire de Djugu.

Quatre armes dont une de type PKM, des munitions de guerre, des flèches empoisonnées et machettes que ces présumés assaillants utilisent, selon la police, ont été présentées à la presse.

La polie déplore cependant, la perte de onze de ses éléments dans le territoire de Djugu et Irumu. La plupart d’entre eux sont victimes des attaques des assaillants dans plusieurs villages ces trois derniers mois.

Tous ces présumés assaillants ont été transférés ce même samedi à l’auditorat militaire de garnison pour « qu’ils répondent à leurs actes ». 

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :