Non classé

Tête-à-tête Félix Tshisekedi – Paul Kagame à Addis Abeba

Le nouveau président congolais Félix Tshisekedi a poursuivi lundi son offensive diplomatique en rencontrant notamment le président du Rwanda Paul Kagame, qui avait émis de “sérieux doutes” au sujet de sa victoire à l’élection du 30 décembre 2018.

« Pendant près de deux heures, les deux chefs d’Etat ont passé en revue les questions de bon voisinage et de franche coopération entre leurs Etats », en marge du sommet de l’Union africaine (UA) à Addis Abeba, a indiqué à l’AFP l’entourage du président congolais.

Président en exercice sortant de l’UA, M. Kagame avait demandé le 17 janvier à la Cour constitutionnelle de la RDC la “suspension” de la proclamation des résultats, le temps d’envoyer une délégation à Kinshasa. Mais, la Cour constitutionnelle avait pris de vitesse cette initiative en proclamant la victoire définitive de M. Tshisekedi dans la nuit du 19 au 20 janvier.

A Addis Abeba, le président Tshisekedi a aussi rencontré la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini.

Trois dossiers ont été abordés : le retour à Kinshasa de l’ambassadeur de l’Union européenne, Bart Ouvry, invité à quitter le territoire congolais en décembre avant les élections ; la réouverture de la Maison Schengen, sorte de consultât européen fermé en janvier 2018 par les autorités congolaises; les sanctions de l’UE envers quatorze responsables du régime de l’ex-président Joseph Kabila.

Le nouveau président congolais a également abordé avec le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, l’avenir de la Mission des Nations unies au Congo (MONUSCO), selon l’AFP.

M. Tshisekedi a enfin rencontré plusieurs chefs d’Etat africains, dont le Sud-Africain Cyril Ramaphosa, l’Equato-Guineen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le Guinéen Alpha Condé.

Après avoir reçu son homologue congolais chez lui à Nairobi il y a quelques jours, le Kenyan Uhuru Kenyatta a une fois de plus rencontré Felix Tshisekedi en marge de la 34ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine à Addis-Abeba.

Michelle Bachelet, ancienne présidente du Chili et actuelle Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, a elle aussi été reçue par le président de la RDC. Ce dernier a été en outre élu 2ème vice-président de l’UA.

 

Leave a Comment