LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

Uvira : les FARDC sensibilisent les groupes armés à déposer les armes

Les FARDC du secteur opérationnel Sokola 2 au sud du Sud-Kivu appellent tous les groupes armés locaux actifs dans la zone à déposer sans délai leurs armes auprès des unités des FARDC les plus proches. Faute de quoi, l’armée régulière les contraindra à le faire. Ce message est lancé ce lundi 11 février à travers les radios communautaires locales dans les moyens et hauts plateaux d’Uvira.

Le commandant des FARDC dans cette région, le général de brigade David Rugahi Sengabo indique dans son communiqué « avoir pris des dispositions spécifiques idoines pour accueillir les combattants qui se rendent aux FARDC ». Ils sont enregistrés au fur et à mesure et leur desiderata sont pris en compte.

Depuis le mois de janvier, le général autoproclamé Maï-Maï Ebuela Mapigano, ex-compagnon de lutte de Yakutumba s’est annoncé dans les hauts plateaux de Mikenge, en territoire de Mwenga avec 300 combattants pour la reddition des FARDC.

Trois autres groupes armés locaux actifs dans les moyens plateaux du secteur de Tanganyika en territoire de Fizi se sont annoncés à la MONUSCO à Lusenda pour leur reddition.

Des groupes armés étrangers ciblés

Mais dans le territoire d’Uvira, les groupes armés locaux sont coalisés aux forces et groupes armés burundais et rwandais. Le commandant du secteur opérationnel Sokola 2, le général David Rugayi demande par ailleurs aux groupes armés étrangers actifs dans sa zone de responsabilité de quitter sans délai le sol congolais, faute de quoi, les FARDC feront usage de la force. Il souligne que ceux de ces groupes qui veulent quitter bénéficieront du concours de l’armée pour accompagner leur retrait selon des dispositions spécifiques.

Les groupes armés burundais Red Tabara, FNL et FOREBU opérant dans les moyens et hauts plateaux d’Uvira sont principalement ciblés dans cette sensibilisation des FARDC.  

C’est depuis cinq jours que le commandant de Sokola 2, le général de brigade David Rugahi Sengabo a lancé des opérations militaires contre tous les groupes armés locaux et étrangers dans les hauts plateaux d’Uvira.