LE JOURNAL.AFRICA
MEDIA

La Radio Bonesha FM rouvert avec des lourdes réparations

Dans un studio d'une radio au Burundi
La Radio Bonesha FM a procédé au lancement Officiel de sa réouverture ce vendredi, après 5 jours de la permission. Cependant, les réparations sont estimées entre 60 et 100 mille dollars, dont 40 milles d’urgences pour son émission comme avant.

Ce vendredi a été une journée joyeuse pour la presse burundaise en général et en particulier les personnels de la Radio Bonesha FM. Léon Masengo, nouveau directeur de ce médium manque de mots pour exprimer la joie qui partage avec ses confrères.

Des sourires mais aussi des défis à surmonter !

L’entrée ne pas facile, trop des salîtes, vraiment la maison qui abritait la radio Bonesha, la situation est déplorable. Les bureaux sont remplis de poussière, les uns sans portes et  tous les équipements de la radio ont été détruits. En témoigne sur place le reporter du JA.

En effet, Léon Masengo, a dit que la radio ouvre avec beaucoup de difficultés tant techniques que  financières.

Le matériel d’une valeur estimée entre 60 et 100 mille dollars doit être remplacé  a indiqué le directeur de RSF-Bonesha. Grâce au dépannage il émet  sur Bujumbura   et a besoin de 40 milles dollars d’urgences pour couvrir tout le pays.

Par ailleurs, s’ajoute le loyer de l’immeuble qui s’élève à 80 millions des FBI sans  parler des salaires du personnel.

La radio restera t- elle sur sa mission avec l’expérience vécue en 2015 ?

« La qualité et la saveur de nos émissions restent les mêmes avec l’espoir d’amélioration. Notre priorité sera toujours liée à la cohésion sociale, aux  droits de l’homme et au développement du peuple.» Répond Léon Masengo, directeur de la RSF Bonesha FM.

Enfin, Il demande à tous les partenaires de leur venir en aide pour la couverture   de tout le territoire national.

Qu’en est-il du Conseil National de la Communication ?

Nestor Bankumukunzi, le président du CNC  qui était présent dans ces cérémonies de réouverture de la radio Bonesha salue l’acte. Il a remercié et encouragé  l’équipe Bonesha pour pouvoir retrouver sa maison après quelques jours du lever des sanctions.

Pour lui, si les dégâts sont énormes, espère qu’ils vont retrouver leur rythme grâce à eux et ses partenaires.

Il appelle lui aussi aux éventuelles partenaires de voler au secours de la Radio Bonesha  pour qu’elle revienne en mouvement.

«Il est difficile de réparer  les dégâts après  de 5ans de chômage et le médium a besoin du soutien d’urgence.» Nestor Bankumukunzi

Le message à l’endroit de ces journalistes qui regagnent leur maison

Bankumukunzi  appelle les journalistes d’être conscient qu’ils viennent de loin, de conjuguer leurs efforts  pour retrouver l’honneur de la radio.

Il a ajouté aussi que les professionnels des médias doivent travailler professionnellement et dans le respect de la loi.

De la genèse

La radio Bonesha FM a été détruite avec 4 autres médias privés après le putsch raté du mai 2015.

Les sanctions prises contre cette radio ont été levées le 22 février 2021 suite à l’appel du président Evariste Ndayishimiye.

Il a appelé le CNC à s’assoir avec les responsables des médias sous sanctions et renormaliser la situation.

Par Jean Claude Nzambimana

 

Articles similaires

Le Potentiel titre : « Le gouvernement Ilunga Ilunkamba en chiffres »

OKAPI CONGO

Forum des As : «Ebola :  » la situation est préoccupante » selon MSF »

OKAPI CONGO

Le Phare : « Vital Kamerhe : échec en appel »

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :