SPORTS

CAN, le guide des huitièmes

Si Mali-Côte d’Ivoire et Nigeria-Cameroun seront les deux gros chocs des huitièmes de finale de la CAN, les autres favoris ne devront pas s’endormir, comme le Maroc vendredi (contre l’Ouganda), l’Algérie dimanche (face à la Guinée) ou l’Egypte lundi (devant l’Afrique du Sud). Les favorisSeulement trois équipes ont gagné leurs trois matches en phase de poules: l’Egypte, pays hôte, l’Algérie et le Maroc. Les deux équipes à pouvoir se retrouver en demi-finales, et pas avant, sont potentiellement l’Algérie et l’Egypte. Hervé Renard, en conférence de presse, estime que les Algériens ont été les plus impressionnants lors du premier tour. Au vu des affiches, on peut déterminer Mali-Côte d’Ivoire comme étant le huitième de finale le plus indécis, même si Nigeria-Cameroun soulève aussi son lot de questions entre deux cadors un peu à la peine.En extrapolant et en se mouillant un peu, puisqu’il ne sera plus temps de le faire ensuite, le premier huitième de finale opposant le Maroc au Bénin dès le début de soirée vendredi (18h), on peut imaginer les quarts de finale suivants: Sénégal-Maroc, la surprise Madagascar (huitième contre la RD Congo) face au Ghana, le Mali ou la Côte d’Ivoire contre l’Algérie, et enfin le Nigeria ou le Cameroun contre l’Egypte. Pour des demies Maroc-Ghana et Algérie-Egypte, et pourquoi pas les Marocains en finale contre l’Algérie ou les Pharaons à domicile ? Faites vos jeux.Les starsLa vedette absolue, bien sûr, reste Mohamed Salah (Liverpool) sur ses terres. Rendez-vous samedi pour lui, devant l’AfSud. Dès vendredi, Hakim Ziyech (Ajax) emmènera le Maroc, suivi dans la soirée par Sadio Mané (Liverpool) avec le Sénégal (face à l’Ouganda). Dimanche, Riyad Mahrez (Man City) et Yacine Brahimi (Porto) seront eux les fers de lance de l’Algérie, alors que Naby Keita ne pourra lui faire face avec la Guinée, probablement forfait pour la CAN. Lundi, enfin, Wahbi Khazri (ASSE) tentera de faire monter en gamme la Tunisie contre le Ghana des frères André et Jordan Ayew (Swansea), alors que Nicolas Pépé (Losc) essaiera de guider les Ivoiriens. Les coachesLes sélectionneurs français sont historiquement très présents en Afrique, et cette édition 2019 ne déroge pas à la règle avec cinq coaches en huitièmes (alors qu’ils étaient sept au départ): Hervé Renard bien sûr (Maroc), seul technicien présent à avoir déjà gagné la compétition, les rafraîchissants Sébastien Desabre (Ouganda) et Nicolas Dupuis (Madagascar), Alain Giresse (Tunisie) et MichelDussuyer (Bénin). Et encore, Gernot Rohr (Nigeria) possède la double nationalité… Huit coaches africains sur les 13 au départ sont toujours là, dont Aliou Cissé (Sénégal) et surtout la révélation Djamel Belmadi (Algérie). On continuera enfin de scruter l’énigme Clarence Seedorf (Cameroun).Le tableau Maroc-Bénin (vendredi 5 juillet à 18h)Ouganda-Sénégal (vendredi 5 juillet à 21h) Madagascar-RD Congo (dimanche 7 juillet à 18h)Ghana-Tunisie (lundi 8 juillet à 21h) Mali-Côte d’Ivoire (lundi 8 juillet à 18h)Algérie-Guinée (dimanche 7 juillet à 21h) Nigeria-Cameroun (samedi 6 juillet à 18h)Egypte-Afrique du Sud (samedi 6 juillet à 21h)videoDailymotion(« x7cjccd », « 100% », « 275px »);

Articles similaires