Uncategorized

Rothen et Riolo fixés sur leur sort

Football.fr Publié le 12/06/2019 à 18h56, Mis à jour le 12/06/2019 à 18h58 Epinglés par la direction de RMC Sport après leur dérapage à l’antenne sur l’affaire Neymar, Jérôme Rothen et Daniel Riolo demeurent suspendus jusqu’au dimanche 16 juin inclus. La direction de RMC Sport, incarnée par Laurent Eichinger, a tranché. Ce mercredi après-midi, le directeur général suscité a entendu Jérôme Rothen et Daniel Riolo, lesquels étaient privés d’antenne radio depuis lundi – soit quatre jours après leurs commentaires désobligeants sur le physique de Najila Trindade, la jeune femme brésilienne qui accuse Neymar de viol. Les deux hommes resteront donc suspendus jusqu’au dimanche 16 juin inclus.Mis au ban à titre conservatoire en début de semaine, l’animateur radio et l’ancien joueur devenu consultant avaient dans la foulée présenté leurs excuses, réalisant alors la portée de leurs propos déplacés. Des remarques dénoncées et condamnées notamment par Marlène Schiappa, la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations."RMC Sport rappelle que la liberté de ton à laquelle elle est attachée, et qui constitue son ADN depuis sa création, n’autorise en aucun cas à tenir des propos portant notamment atteinte à l’honneur ou à la considération de toute personne. RMC Sport continuera d’être particulièrement vigilant à la maîtrise de ses antennes", fait savoir le groupe RMC ce mercredi dans un communiqué. ⁦@RothenJerome⁩ et ⁦@DanielRiolo⁩ seront donc de retour lundi dans @AfterRMC. La direction de ⁦@RMCsport⁩ a toujours protégé fidèlement notre liberté de ton. A nous désormais d’être irréprochables. 1/3 pic.twitter.com/nIB8RJTLlg— Gilbert Brisbois (@gilbertbrisbois) 12 juin 2019

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite