LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Élections 2023 en RDC: les militants de la coalition Congo ya Makasi à Uvira dénoncent la dictature du pouvoir en place

Les militants de la coalition Congo ya Makasi expriment leur mécontentement face au blocage du déplacement du Dr. Matata Mponyo, dénonçant une violation de droits. Les tensions politiques persistent à Uvira, avec des allégations de stratégies de blocage de la campagne de Moïse Katumbi par le pouvoir en place.

L’autorité morale du parti LGD, Augustin Matata Mponyo, a rencontré un obstacle inattendu en étant bloqué à Goma, l’empêchant ainsi son arrivée prévue à Uvira ce mercredi 14. Cela souligne les défis logistiques et les enjeux entourant la campagne électorale pour le candidat Moise Katumbi Chapwe de la coalition Congo ya Makasi.

Les cadres de la coalition Congo ya Makasi dénoncent l’interdiction de déplacement du Dr. Matata Mponyo à Uvira, exprimant leur déception envers Félix Tshisekedi et son gouvernement. Nicolas Kyalangalilwa du parti LGD condamne cette interdiction, la considérant comme une violation des droits et une tentative d’étouffer la campagne de Moïse Katumbi Chapwe.

« C’est la énième fois que le camp de Tshisekedi bloque notre campagne est par, nous regrettons  de voir que la constitution est bafouée par ce fils d’un opposant de plus de 35 ans en RDC », a souligné Nicolas Kyalangalilwa. Le peuple est éveillé et il va juger le 20 décembre, ajoute-t-il.

Les critiques de l’interdiction de déplacement soulignent les tensions persistantes dans le paysage politique congolais. Les divergences d’opinions et les préoccupations liées aux droits mettent en lumière les défis entourant le processus électoral en cours.

Prenant la parole, le cadre de la coalition Congo ya Makasi, professeur Munenge Mudake, souligne la perception d’une crainte du pouvoir envers Moïse Katumbi, justifiant ainsi les stratégies de blocage de sa campagne. L’appel au remplacement, étayé par le reproche que l’adversaire actuel n’a rien fait pour les Congolais, renforce le discours politique de la coalition Congo ya Makasi.

Munenge Mudake met en avant l’engagement du ticket gagnant de Moïse Katumbi envers la situation sécuritaire de l’Est, avec la promesse de maîtriser la situation dans les six mois suivant son éventuelle élection. De plus, l’accent sur la construction d’infrastructures souligne une volonté de faciliter le développement du pays.

Joséphine Mungubi

Articles similaires

RDC : accusé de détournement de fonds, Vahamwiti dénonce « une instrumentalisation politique »

OKAPI CONGO

Tunisie: après les annonces de Kaïs Saïed, une partie de l’opposition se mobilise

RFI AFRIQUE

Éthiopie: l’État de Tigré prêt à faire face au Premier ministre Abiy Ahmed

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights