LE JOURNAL.AFRICA
SPORTS

Burundi : Le sport et la culture au service de la paix

Clôture ce samedi du tournoi dénommé « Tournoi de la paix »  organisé par la fondation AMAHORO, sur différentes disciplines sportives et culturelles à l’endroit des jeunes de la commune Gatara en province Kayanza. Il a fait un mois ; sous le thème: «Tous, vivons en paix ».

Cette compétition « Tournoi de la paix » a vu la participation des jeunes des trois zones que compte la commune Gatara dont; la zone Mbirizi, Ngoro et Gatara.

Les jeunes ayant participé à cette compétition ont démontré leurs performances et talents en ce qui est de la course à pied, du football, de la poésie, des chansons et danses traditionnelles, a appris Le journal.Africa sur place.

Charles Nkazamyampi qui a marqué l’histoire olympique burundaise dans les années 90, aujourd’hui président de la fondation « Amahoro », organisatrice de cette compétition, a dans son discours de circonstance fait savoir que l’objectif de cette dernière est d’asseoir la paix par le biais du sport et de la culture.

M. Nkazamyampi a en outre indiqué que les compétitions permettent aux gens d’ignorer ce qui peut les diviser et de développer en eux un esprit de fair-play.

Selon cette légende olympique burundaise, la cohabitation pacifique entre les jeunes leur permet de conjuguer les efforts et réaliser ensemble ipso facto des activités pour leur auto-développement en particulier et le développement intégral de la nation en général.

Il a appelé les jeunes à la solidarité et au bannissement de toute tendance divisionniste. Charles Nkazamyampi les a de surcroît invités à se prendre d’engouement pour l’école et à ne pas se laisser duper par les hommes politiques imbus de mensonges surtout en cette période électorale.

Contactés à ce propos par Le Journal. Africa, les jeunes de la commune de Gatara qui ont participé à cette compétition disent qu’elle leur est d’une importance capitale et que ça éveille en eux un esprit de compétition et s’engagent à observer scrupuleusement les conseils leur prodigués au cours des enseignements à l’occasion et à les vulgariser dans leur entourage.

Dévote Ndayizeye, administrateur de la commune Gatara s’est dite satisfaite de l’activité qui s’est déroulée dans son entité administrative et pleine d’espoir que les enseignements dispensés à l’endroit de ces jeunes leur serviront de ligne directrice pour vivre en symbiose en ces moments électoraux.

Il est à signaler que cette compétition s’est clôturée par la remise des prix divers aux gagnants des finales de ce samedi.

Par Elvis Irambona

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :