LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Ouganda : Bobi Wine accusé d’ennuyer Museveni

La pop star ougandaise et candidat à la présidence, Bobi Wine, a été accusé d’ennuyer et de ridiculiser » le président Yoweri Museveni.Bobi Wine, dont le vrai nom est Robert Kyagulanyi, a également été accusé d’incitation à la violence.

Le chanteur nie les accusations.Les faits remontent à l’année dernière.

Bobi Wine candidat à la présidentielle en Ouganda

Bobi Wine emprisonné à Kampala

Bobi Wine « accusé de trahison »

Au cours d’un rassemblement, le convoi de M. Museveni a subi des jets de pierre de la part des partisans de l’opposition.Bobi Wine fait déjà face à une accusation de trahison pour cet incident et est actuellement en liberté sous caution.

Copyright de l’image AFP

Image caption Bobi Wine

S’il est reconnu coupable, il pourrait, avec 35 autres personnes accusées, être passible d’une peine pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité.

Ce musicien de 37 ans est député depuis deux ans.

Il se présente comme un champion des pauvres et dit défendre la justice sociale et la démocratie.Selon lui, les accusations du président ougandais sont toutes motivées politiquement pour miner ses ambitions présidentielles.Il a l’intention de se présenter contre Museveni aux élections de 2021.Le président de 74 ans est au pouvoir depuis 1984 et cherche à obtenir un sixième mandat.

Media playback is unsupported on your device
‘’Nous avons été battus par la police’’, témoigne un compagnon de Bobi Wine

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :