LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

CAN 2019 : pour les huitièmes, le Cameroun va encore attendre

Le milieu de terrain ghanéen Samuel Owusu (à gauche) et le défenseur camerounais Ambroise Oyongo se disputent le ballon. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le milieu de terrain ghanéen Samuel Owusu (à gauche) et le défenseur camerounais Ambroise Oyongo se disputent le ballon.

Les Lions indomptables du Cameroun se sont rapprochés des huitièmes de finale, mais ils doivent attendre leur dernier match pour obtenir la qualification.

Les Camerounais, tenants du titre, ont pris, face au Ghana (0-0), un point qui les rapproche des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Ils ont été victimes de leur système à cinq défenseurs qui en disait long sur leur préférence de ne pas prendre de but plutôt que d’en marquer un.

Les tenants du titre ont moins montré dans le jeu que l’Algérie, le Maroc ou l’Egypte, qui ont tous déjà assuré leur qualification pour les huitièmes de finale.

Mais, avec quatre points et un dernier match à jouer contre le Bénin, mardi, leur horizon reste dégagé.

Lire aussi :

CAN 2019 : le Ghana trébuche face au Bénin

CAN 2019 : Les Black Stars vers une cinquième étoile ?

Copyright de l’image Getty Images

Image caption Cameroun-Ghana est le deuxième score vierge de la compétition après celui de la confrontation entre l’Angola et la Mauritanie.

Le sélectionneur du Cameroun, Clarence Seedorf, a voulu construire une arrière-garde imperméable devant André Onana, le meilleur gardien du continent

Le Ghana de Thomas Partey, à l’orgueil blessé après son nul contre le Bénin (2-2), enchaîne une deuxième performance mitigée, mais qui reste positive sur le plan comptable.

Un succès contre la Guinée-Bissau, mardi, devrait ouvrir aux Black Stars ghanéens les portes du deuxième tour, en les faisant terminer parmi les deux premiers ou les quatre meilleurs troisièmes.

La sélection des frères Ayew peut s’estimer heureuse d’être encore en course.

Lire aussi :

CAN 2019 : Cameroun, rester roi d’Afrique

CAN 2019 : risque de mort subite chez les Lions indomptables

Les Camerounais ont été tout près du but. Il a fallu un superbe tacle de Jonathan Mensah pour empêcher Karl Toko-Ekambi de tirer à bout portant (32ème minute), puis un bel arrêt de Richard Ofori face à la frappe de Christian Bassogog (41ème).

Mais une énorme erreur de relance de Jean-Armel Kana-Biyik a donné au Ghana une balle de match stoppée par la transversale, sur une frappe d’Owusu Kwabena (87ème).

L’entrée de Choupo-Moting (74ème), qui a repris le brassard à Georges Mandjeck, n’a pas apporté de nouvelle surprise au match qui s’est achevé sur un 0-0 logique.

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :