LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Afrique : L’accroissement de la jeunesse ne constitue pas un problème plutôt un atout pour le développement

La jeunesse représente une grande potentialité dans le développement du pays en particulier et du monde en général. Néanmoins, on ne doit pas s’inquiéter de son accroissement en Afrique.  L’essentiel est de créer auprès de la jeunesse un esprit d’entreprenariat. Insiste Dr Yves Ndayikunda, recteur de l’Université Lumière de Bujumbura.

En Afrique, il est temps de réveiller la conscience et s’activer dans la créativité afin d’augmenter l’économie du continent. Précise le Dr Yves Ndayikunda,  Recteur de l’ULBU au cours d’un lancement officiel de la compétition Light Awards.

Les jeunes doivent avoir la possibilité de participer et  d’influencer   la société en tant qu’acteurs impliqués mais aussi engagés.

L’économie de grandes puissances connaît une avancée significative aujourd’hui dans la fabrication de fusées par exemple. C’est à la fois le fruit de l’innovation des ressources de compétences.

Les institutions africaines avec la prolifération de la jeunesse

La poussée du dividende démographique de l’Afrique doit être canalisée afin de soutenir la productivité économique doublée d’une transformation sociale. Selon le Groupe de la Banque de Développement Africaine(BAD).

En 2015, le nombre de jeunes (âgés de 15 à 24 ans) était de 226 millions en Afrique. En raison des taux de fécondité élevés du continent. Au Mali, par exemple, 66,9 % de la population de 24 ans, et en Ouganda, le chiffre correspondait à  68,9 %.

A lire : La jeunesse africaine se frottera les mains avec la BAD

Le souhait de la BAD dans la promotion des talents

La BAD indique que dans ce monde compétitif, il est évident que les talents se montrent à tous les niveaux. C’est dans ce sens que des actions concrètes pourraient aider l’Afrique à atteindre l’Agenda 2030 soit les nouveaux objectifs de développement durable (ODD). Ces objectifs sont adoptés par la communauté mondiale en 2015 en vue d’éradiquer la pauvreté et de protéger la planète.

En quoi les jeunes sont interpellés

Les jeunes sont mobilisés pour élever le niveau d’éducation et de santé.  Lutter contre le VIH / SIDA et limiter la croissance démographique dans le respect des droits de l’homme. Notamment par le biais de la contraception et des droits en matière de sexualité et de procréation.

Signalons que les jeunes sont un atout incontournable pour l’avenir du pays. Le monde abrite la plus grande génération de jeunes, soit environ 1,8 milliard, dont plus de trois sur quatre vivent dans des pays en voie de développement.

A lire aussi : Afrique, la prolifération de la jeunesse ne constitue pas un problème, mais un atout

 Profit d’initiatives d’investissements pour les jeunes : Est-ce pour demain ?

Blandon Uwamahoro

Articles similaires

Burundi : Alphabétisation, une intégration facile à la vie socioprofessionnelle

LE JOURNAL.AFRICA

Gratuité de l’enseignement de base : des écoles de Molegbe saturées

OKAPI CONGO

« L’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base en RDC connait encore des grands défis », reconnait l'UNESCO

OKAPI CONGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :