LE JOURNAL.AFRICA
DEVELOPPEMENT

Afrique – Coca-Cola : JAMII, une nouvelle plateforme pouvant changer la donne dans le développement du continent

JAMII de Coca-cola en Afrique
L’Africa Operating Unit (AOU) de Coca-Cola a procédé au lancement de JAMII, une nouvelle plateforme pour le développement durable continentale. C’était lors d’une conférence de presse tenue ce 13 janvier 2022 à Johannesburg en Afrique du Sud.

La nouvelle plateforme JAMII s’appuiera sur les réalisations passées. Ensuite elle les développera dans trois domaines. Il s’agit du domaine de la gestion de l’eau, de l’autonomisation économique des femmes et la gestion des déchets. 

« Nous avons choisi l’appellation JAMII, un mot swahili qui signifie communauté, société et peuple.  Parce qu’il représente ce que nous sommes en tant qu’africains. Il correspond à nos valeurs en tant qu’organisation. Notamment notre résilience, notre engagement et notre esprit de communauté. Regrouper nos efforts de développement durable dans le cadre de cette plateforme va nous permettre de renforcer notre proposition de valeur. Et de tenir notre promesse de continuer à être un partenaire de confiance pour une croissance durable en Afrique. » a expliqué Patricia Obozuwa, vice-présidente Afrique des affaires publiques, de la communication et de la durabilité.

A lire : Botswana: Un million de dollars pour Mega Solar

Comment cette plateforme contribuera-t–elle au développement du continent

La plateforme JAMII contribuera au développement du continent en œuvrant dans ces trois domaines principaux. 

Dans le domaine d’autonomisation économique des femmes et des jeunes, JAMII favorisera et stimulera les opportunités de création d’entreprise. Elle va aussi améliorer l’accès à la formation professionnelle, aux réseaux, à la finance et aux marchés. 

Pour le domaine de la gestion de l’eau, JAMII soutiendra la conservation des ressources hydriques naturelles et améliorera l’accès à l’eau des communautés et leur adaptation au changement climatique. 

En ce qui concerne le domaine de la gestion des déchets, la quasi-totalité des emballages de Coca-Cola sont déjà recyclables. Grâce à cette nouvelle, la Coca-cola s’est fixée l’objectif de recycler 100% de ses déchets d’emballages d’ici 2030. 

« En tant que leader du marché, nous sommes conscients de nos responsabilités, et de notre devoir de faire avancer l’autonomisation des communautés et de protéger l’environnement au sein duquel nous opérons. Qu’il s’agisse de donner aux gens un accès à de l’eau potable, créer des opportunités économiques pour ceux qui en ont besoin urgemment et enfin réduire l’impact de nos activités sur l’environnement, nous nous engageons à faire la différence. » a déclaré Bruno Pietracci, président de The Coca-Cola Company pour l’Afrique. 

Notons que plus de 2 millions de femmes à travers le continent ont été autonomisées dans le cadre 5by20 qui est un programme mondial d’autonomisation des femmes lancé par Coca Cola en 2010. Grâce à l’Initiative replenish Africa (RAIN) de Coca-Cola Africa, de la Fondation Coca-Cola et ses partenaires, plus de 6 millions de personnes ont un accès durable à de l’eau potable.

A lire aussi : Lancement De Jamii: La Nouvelle Plateforme De Développement En Afrique De Coca-Cola

Willy Muhindo

Articles similaires

Nord du Mali: le mouvement pour la réhabilitation des routes se poursuit

RFI AFRIQUE

Projet de «ville soleil» à Madagascar: les habitants résistent à l’expropriation

RFI AFRIQUE

Nord-Ubangi : la ville de Gbadolite bientôt électrifiée

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :