• Home
  • SOCIETE
  • Transport en commun en Mairie de Bujumbura : de mal en pis ?
SOCIETE

Transport en commun en Mairie de Bujumbura : de mal en pis ?

Alors que nous étions accoutumés à des files à partir de 17 h, on remarque depuis quelque temps des gens agglutinés au parking du marché central à 15h, en attente de bus. Quelles sont les causes des dysfonctionnements du transport en commun à Bujumbura ?

Jeudi 09 mai 2019, au parking des bus du nord et du centre de Bujumbura Mairie. Il est 15 h et quelques minutes. Sous un soleil de plomb, une longue file d’attente de bus s’observe déjà, alors que d’habitude, c’est dans les environs de 17 h, heure de pointe qu’elles se remarquent. De quoi dépiter Vianney qui veut aller au quartier Gasenyi : « Ça fait presque une heure que je suis débout ici, dans cette file, sous ce soleil de plomb et je risque de passer ici  trente autres minutes car, comme tu le remarques toi aussi, les bus ne se bousculent pas. À quand la fin ce calvaire ? ».

« Le carburant encore mon frère », me  lancera un chauffeur d’un bus de Gasenyi : « D’habitude, avec l’insuffisance du charroi affecté au transport des personnes en ville, c’est à partir de 17 h que se pointent les premières files. Mais, là, depuis quelques jours, l’éternelle question de la pénurie du carburant a refait surface avec des conséquences dont vous êtes vous-même témoins ».

Mais pas que

Comme le souligne ce chauffeur, hormis cette pénurie de carburant devenue chronique, d’autres problèmes affectent le secteur des transports en mairie de Bujumbura et entament par là le déplacement des Bujumburois : Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

À bas la dictature du soutien-gorge

YAGA BURUNDI

Quatre ans plus tard, elle évoque son combat du cancer des os

AKEZA NETWORK

La ville de Ngozi se prépare à la célébration du centenaire de son existence

RTNB BURUNDI

Leave a Comment