• Home
  • Dossiers Yaga
  • #BdiEmploi : le chômage des jeunes fait-il le bonheur des employeurs au Burundi ?
Dossiers Yaga

#BdiEmploi : le chômage des jeunes fait-il le bonheur des employeurs au Burundi ?

Face au manque de débouchés professionnels, les milliers de lauréats des universités burundaises font la course aux stages. Une manne pour certains employeurs véreux qui exploitent dans tous les sens du terme cette main-d’œuvre bon marché. Cette situation indigne le blogueur Yannick Ndayisaba.

Numériquement majoritaires et largement touchés par le chômage, les jeunes cherchent confusément des réponses aux angoissantes questions qu’ils se posent sur leur avenir. « J’ai des stages professionnels à pourvoir », dira le gentil employeur. Alors une question à deux sous : ces employeurs cherchent-ils à éradiquer le chômage qui engloutit les jeunes ou plutôt à profiter d’une main d’œuvre bon marché qu’il génère ?

Le marché du travail au Burundi, bien qu’exigu, fourmille de jeunes stagiaires. Une mine inépuisable d’énergie que nous fournissent en quantité « suffocante » les universités locales. Contrairement à l’idée reçue d’une jeunesse naïve et indolente, ces derniers trempent leurs mains dans le cambouis.

Les jeunes burundaises stagiaires sont partout présents et … pourtant si absents. Ils veillent du soir au matin dans les hôpitaux. Ils vous accueillen... Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

#BdiEmploi : Vénuste Niyongabo, biologiste, convoyeur et puis pompiste

YAGA BURUNDI

#BdiEmploi : comment juguler le chômage récurrent chez les jeunes burundais ?

YAGA BURUNDI

#BdiEmploi : « Le  chômage urbain, c’est mieux que l’emploi rural »

YAGA BURUNDI