SOCIETE

Faire un enfant « seule » au Burundi: un dilemme cornélien

Dans la culture burundaise, il faut être marié pour avoir un enfant. Sauf que de nos jours, avec le chômage auquel les jeunes doivent faire face, il devient de plus en plus difficile de fonder un foyer. Et plus on avance en âge, plus l’étau se resserre, surtout pour les filles. Aujourd’hui, quelques jeunes femmes burundaises dans la trentaine choisissent de concevoir un enfant sans être mariées.

N’ayant toujours pas trouvé l’homme de sa vie à 35 ans, Déborah a décidé de faire un bébé sans être en couple : «J’ai toujours rêvé de devenir mère. Dans mes prévisions, je me voyais déjà mariée avec au moins un enfant à 30 ans. J’ai été en couple pendant des années. Je me voyais faire ma vie avec cet homme sauf que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Nous nous sommes séparés justement à mes 30 ans. 31 ans, 32… Le cauchemar. Toujours pas de conjoint. Je ne pouvais pas supporter l’idée de vieillir sans enfant. À l’aube de mes 35 ans, je me suis décidée. C’était maintenant ou jamais. J’ai donc décidé de concevoir un enfant avec une de mes connaissances».

Même ch..

..Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

Kwambikana impeta ntibihagije kugira urugo rusagwe n’iteka

YAGA BURUNDI

À bas la dictature du soutien-gorge

YAGA BURUNDI

Croix Rouge du Burundi : pour des abris décents aux sinistrés

RTNB BURUNDI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite