ECONOMIE

Burundi: quelques règles d’or à observer avant l’achat d’un bien

Selon une citation latino, « il faut être prudent de ne pas vendre son soleil pour acheter une chandelle». Il se trouve qu’il y a pas mal de gens qui ont regretté après l’achat d’un bien ou d’un service. Pourtant c’est possible de l’éviter. Voici ce qu’il faut faire.

Demander une facture

Ne jamais acquérir un produit d’une valeur supérieure à 10.000fbu sans facture ou autres pièces justificatives avec cachet, et de préférence avec le numéro d’identification fiscale (NIF). Si par malchance, tu retournes l’article chez le vendeur, il peut se moquer de toi, même la justice ne te servira à rien sans preuve.

Un jour, j’ai acheté des marchandises à une dame au marché et elle m’a donné une facture sans cachet. Après deux jours, j’ai remarqué que les marchandises n’avaient pas les normes exigées. Je suis retourné chez la commerçante qui ne s’est pas gênée pour me ridiculiser, jurant qu’elle ne m’avait jamais vu, que j’étais un voleur, etc.

Ne jamais acheter à un vendeur..

..Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

Muyinga : apogée et déclin des orpailleurs locaux

YAGA BURUNDI

Les délégués touristiques en formation sur les techniques de guidage

RTNB BURUNDI

Burundi : vers une meilleure production de l’huile de palme

RTNB BURUNDI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite