LE JOURNAL.AFRICA
TECHNOLOGIE

WhatsApp donne un ultimatum aux utilisateurs de son application non conforme à ses nouvelles conditions

«Vous refusez les nouvelles conditions ? Voici ce qui vous attend dès le 15 mai 2021», le message déposé sur son blog il y a quelques heures. Selon ce blogWhatsApp a décidé définitivement d’accorder la dernière chance à l’utilisation de son application après le 15 mai 2021. Quand bien même que certains utilisateurs n’ont pas encore accepté les nouvelles conditions d’utilisation.

Néanmoins, la firme (Facebook) bousculera assez ses utilisateurs à admettre les nouvelles conditions. Et cela, en limitant peu à peu  ses fonctionnalités sur WhatsApp.

Qu’est-ce qui va changer selon ce blog?

Dans un premier lieu, ils n’accéderont plus  à leurs listes de discussions et puis plus question de recevoir des appels.

En effet, à la fin de cette deuxième décharge de bridage, whatsApp arrêtera de vous montrer l’écran. Sur ce, il vous demandera d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation.

Dans le cas contraire, il vous sera totalement impossible d’utiliser WhatsApp.

Pourquoi cela ?

Une opération qui comportait juste de la croissance de partages de données avec Facebook. Dont la firme énumère que  ce partage de données n’a aucune raison de susciter l’inquiétude.

En ajoutant que l’application Facebook est sur le chemin de modifier la façon dont les utilisateurs communiquent sur la plateforme avec les empreintes.

Car les conversations restent chiffrées du début à la fin, et que Facebook n’a plus accès d’assez de données qu’avant. Et dont la méthodologie de réduire cette température était vaine.

Les étapes citées ci-haut de bridage de WhatsApp prendront quelques semaines, et succéderont l’une après l’autre.

Par Patrick Baya Maya

  ► A lire aussi :   Panne géante à Facebook, WhatsApp et Instagram

Articles similaires

RFI Challenge App Afrique 2020: les 10 finalistes sélectionnés

RFI AFRIQUE

Basil Okpara Junior, l’enfant de neuf ans qui a inventé plus de 30 jeux mobiles

BBC AFRIQUE

La Journée de la Femme digitale installe à Libreville un accélérateur de croissance en Afrique

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :