LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

UVIRA : meeting de Bahati Lukwebo, le maire lui présente les préoccupations de la ville

Le président du Sénat congolais, Bahati Lukwebo est accueilli ce mercredi dans la mairie d’uvira. Il a tenu un meeting populaire. Lors de ce meeting, Kiza Muhato, maire de la ville d’Uvira a exposé différents problèmes qui préoccupent la population locale dont l’état de délabrement de la route nationale numéro 5, la présence des groupes armés nationaux et étrangers dans la zone et l’insuffisance du courant et eau potable.

Kiza Muhato lui indique également le problème des rivières qui ne sont pas curées depuis leurs inondations en Avril 2020 ayant endeuillé la ville d’Uvira. « Ces rivières restent un danger permanent pour les habitants d’Uvira tant qu’elles ne seront pas curées convenablement. Je tiens à vous rassurer qu’à part ce problème de rivières, la route nationale nous cause honte surtout que nous sommes à la frontières avec les pays qui ont des bonnes routes.»

Par la suite, le maire de la ville demande au président du sénat de s’impliquer pour que toutes ces doléances trouvent une solution en faveur de la population du Sud-Kivu et d’Uvira en particulier.

Que sert l’EAC aux congolais ?

Le président du sénat, en prenant la parole dans ce meeting, s’indigne du fait que les congolais ne bénéficient rien de l’appartenance de leur pays à la communauté est-africaine (EAC). Selon lui, c’est inconcevable que les congolais payent toujours 5 dollars américains comme frais de test COVID-19 à chaque entrée au Burundi mais aussi l’achat de cartes d’entrée pour les véhicules et autres paiement exigés à la frontières pour les marchandises malgré cette appartenance à l’EAC. Sangiza Lodja Daniel demande son autorité morale de discuter avec les autorités burundaises afin d’alléger la tâche aux Uvirois qui vivent à la frontière avec ce pays voisin.

Modeste Bahati Lukwebo pour cette occasion remercie la population pour cette accueil lui réservé dans la ville d’Uvira. Cette deuxième personnalité de la RDC promet de transmettre ces doléances au président Félix Tshisekedi de son arrivée à Kinshasa. Bahati Lukwebo confirme aussi que l’état de la route nationale numéro cinq d’Uvira fait vraiment honte à la RDC.

« Je présente mes compassions à toute la population uviroise suite à la catastrophe naturelle qui a frappé tout Uvira. A mon niveau, je vais laisser une somme à la mutuelle de santé pouvant vous faciliter l’accès facile à la santé, une quantité des craies pour des écoles en faveur de nos enfants mais aussi je vais envoyer quelques camions pour le forage d’eau avant que le gouvernement ne réponde favorablement à vos préoccupation.»

Dans la foulée

Il était possible de voir à coté les membres du mouvement citoyen la LUCHA brandissaient des affiches et banderoles sur lesquelles nous pouvons lire ; « Impliquez-vous dans la matérialisation du programme de 145 territoires pour le développement de ces entités ciblés, nous exigeons la paix à Bunagana sans dialoguer avec le M23.»

Joséphine Mungubi

Articles similaires

Kenya: après le choix de Martha Karua, des remous se font jour dans la coalition de Raila Odinga

RFI AFRIQUE

Le gouvernement d’union nationale dévoilé au Soudan du Sud

RFI AFRIQUE

Assemblée nationale : les services administratifs du conseil d’État n’ont pas déposé la notification suspendant la procédure d’élection du 1er vice-président

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :