LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Bubanza : les jeunes en formation sur le leadership pour la cohésion sociale et la paix durable

Le ministère des affaires de la communauté Est Africaine, de la jeunesse, des sports, de la culture en collaboration avec UNFPA au Burundi a organisé mercredi le 30 mars 2021 au chef-lieu de la commune Musigati en province de Bubanza, un atelier d’appui au développement du leadership des jeunes pour la cohésion sociale et la paix durable.

Les participants à cet atelier de deux jours étaient des jeunes leaders provenant des associations et/ou en coopératives, des confessions religieuses, des partis politiques ainsi que des groupes marginalisés des provinces de Cibitoke et Bubanza. L’organisation de cet atelier rentre dans l’objectif de soutenir les jeunes dans leurs projets de développement.

Selon l’assistant du ministre en charge de la jeunesse, le manque d’emplois des jeunes diplômés ne doit pas être l’objet de la paresse, de la débauche et de la consommation des stupéfiants mais par contre s’investir pour un développement durable.

Conscient que le gouvernement du Burundi n’est pas capable d’embaucher tous les jeunes diplômés, les jeunes sont appelés à s’investir dans les coopératives pour être des créateurs d’emplois et non des demandeurs d’emploi.

Selon l’assistant du ministre Jean Claude Kanene, cette rencontre des jeunes est organisée sous le thème: « le développement durable fondé sur le leadership des jeunes, la cohésion sociale et le développement durable ».

Selon l’assistant Jean Claude Kanene, le gouvernement du Burundi a déjà montré sa ferme volonté pour le développement des jeunes, en témoigne l’inclusion des jeunes dans ses politiques et stratégies comme le Plan National de Développement (PND 2018-2027).

Au Burundi, selon le recensement général de la population de 2008, les chiffres montrent que 66 % de la population sont des jeunes. Le souhait est que ces chiffres ne soient pas un problème mais un capital humain productif pour le développement durable.

Tenant compte des jeunes dans l’élaboration de ces projets, le gouvernement laborieux et responsable, a lancé officiellement les travaux de construction du centre technique de formation professionnelle de Karusi.

Les jeunes de Bubanza et Cibitoke en atelier à Musigati ont été appelés à se regrouper en associations et/ou coopératives pour monter des projets éligibles afin de décrocher des fonds au sein de la banque BIJE.

Il sont également appelés å couper court avec les mauvais comportements comme la paresse, l’ivresse, la consommation des stupéfiants, les grossesses non désirées, ainsi que le vagabondage sexuel.

Articles similaires

Burundi : Une mise en demeure pour les ASBLs irrégulières

LE JOURNAL.AFRICA

« Ukunanirwa ni intambwe idushikana ku ndoto zacu»

YAGA BURUNDI

Gitega: une réunion d’évaluation du protocole d’exécution signé par les ONGs dans le domaine de l’agriculture

RTNB BURUNDI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :