LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

Les activités des orpailleurs doivent être effectuées sans mercure


Le Ministère de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage via l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) a organisé lundi 22 juillet 2019, un atelier national de validation du synopsis national sur l'exploitation minière artisanale et à petite échelle de l'Or au Burundi.

Cet atelier a été organisé dans le cadre de la mise en œuvre du projet régional sur le développement des plans d'actions nationaux pour l'exploitation minière artisanale et à petite échelle en Afrique.

Suite au constat de l'utilisation du mercure dans les activités d'orpaillage alors qu'il constitue une menace planétaire de la santé mondiale, le Burundi a signé la convention de Minamata sur le mercure, pour protéger la santé humaine et environnementale contre les émissions et rejets anthropiques de mercure et ses composés.

La convention porte sur la plus grande éc...   

Continuer la lecture de cet article sur RTNB BURUNDI

Articles similaires

A Davos, une militante du climat dénonce une culture photographique « raciste »

BBC AFRIQUE

Lomé: collecte de déchets à la carte

RFI AFRIQUE

Un tiers des plantes tropicales africaines risquent de disparaître

RFI AFRIQUE