Non classé

Un ouf de soulagement pour les patients souffrant des blocks auriculo-ventriculaires

Depuis lundi 03 juin 2019 se déroule à l’hôpital militaire de Kamenge (HMK) en Mairie de Bujumbura l’activité d’implantation des Peace Maker, des appareils qui aident au bon fonctionnement du coeur. Une activité facilitée par un cardiologue français. Ces opérations vont se poursuivre car les médecins burundais ont été formés.

Au total 10 patients ont subi l’implantation de Peace Marker depuis lundi. Ces patients souffraient des maladies du cœur des blocks auriculo-ventriculaires de troisième degré comme l’a indiqué le Directeur Général de l’HMK Dr Marc Nimburanira.

« Nous rencontrons pas mal de patients qui ont des blocks auriculo-ventriculaire de 3ème degré. Ces patients doivent avoir impérativement des Peace Maker, des appareils qui remplacent le circuit électrique du cœur, car les informations qui viennent des oreillettes n’arrivent pas au niveau des ventricules, les oreillettes travaillant de leur côté et les ventricules de leur côté. Cette activité est indispensable pour corriger cette pathologie »; précise Dr Marc Nimburanira

L’un des patients, Fidèle Gahungu qui a été opéré à l’HMK a temoigné: « J’ai eu peur bien sûr, qui dit cœur dit le moteur de la vie; maintenant je me sens bien. Je ne sens même pas la pièce dans mon corps, ce qui veut dire que c’est bien placé ».

Dr Marc Nimburanira a également indiqué que de telles opérations vont être poursuivies au Burundi, des cardiologues burundais ayant été formés et ayant déjà fait l’implation de ces appareils.
Il a également précisé que parmi les patients reçus, 35 avaient besoin des Peace Maker et avaient un âge compris entre 27 et 82 ans.

Notons que la durée de l’utilisation d’un Peace Maker est de 5 ans. Après cette période, l’appareil doit être remplacé.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite