LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Au Mali, les attaques terroristes de plus en plus fréquentes dans le sud du pays

Malian army soldiers patrol after arresting two suspected looters in the village of Bintagoungou on June 4, 2015, near Goundam 80 km east of Timbuktu, central Mali during a joint operation "La Madine 3" with French soldiers of the 93 th Regiment d'Artillerie de Montagne (based in Vars, southeastern France) of Operation Barkhane, an anti-terrorist operation in the Sahel. AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Les attaques jihadistes au Mali ne se limitent plus au nord et au centre. Les autorités maliennes affirment prendre des mesures, mais cette délocalisation des attaques inquiètent.

Depuis l'attaque fin juillet du camp militaire de Kati, près de Bamako et cœur du pouvoir de la junte malienne où habite officiellement son chef Assimi Goïta, les jihadistes multiplient les attaques dans le sud du pays. Dernière en date ce dimanche dans la région de Koutiala, où au moins cinq policiers ont été tués par un engin explosif. 

« C'est inquiétant et ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Ituri : les FARDC confirment la mort du leader de CODECO, Justin Ngudjolo

OKAPI CONGO

Tshopo : la police interdit une marche des motocyclistes et des vendeurs des marchés de Kisangani

OKAPI CONGO

Niger: saisie record de drogue dans le désert du Ténéré

RFI AFRIQUE