LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Burkina Faso: l’armée reconnaît une bavure causée par des raids aériens dans l’Est

Au Burkina Faso, l’armée reconnait la mort de civils lors de raids aériens contre des groupes terroristes dans l’est du pays le 1er août dernier. Mais elle ne précise pas le nombre de civils atteint lors de cette opération. Des habitants de la région parlent d'une « trentaine » de tués, en majorité des femmes. Ces bombardements interviennent quelques jours après l’annonce du début des opérations dans les zones d’intérêt militaire, dont une partie du parc forestier de la région de l’est.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Dans un communiqué, l’état-major des armées burkinabè...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Au Burkina Faso, plus de 3000 écoles sont fermées en raison de l’insécurité

RFI AFRIQUE

Sankuru : 19 disparus dans un naufrage sur la rivière Sankuru à Bena Dibele

OKAPI CONGO

En Libye, les villes de Sabratha et de Sorman repassent sous contrôle du GNA

RFI AFRIQUE