LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE

Guinée: le ministre de la Justice veut en finir avec les détentions provisoires

Colonel Mamady Doumbouya (2ndR) enters the Peoples Palace ahead of the first session of talks between the Colonel and religious leaders in Conakry on September 14, 2021. - Colonel Mamady Doumbouya’s special forces on September 5, 2021 seized Alpha Conde in a Coup, the West African state's 83-year-old president, a former champion of democracy accused of taking the path of authoritarianism. (Photo by JOHN WESSELS / AFP)
Dans une note de service adressée aux différents parquets et aux chefs de juridiction, le Garde des Sceaux guinéen prend un certain nombre de mesures pour désengorger les prisons.

Cette note de service sonne comme un cri du cœur. Le ministre de la Justice déplore le manque de moyens des juridictions : elles sont dans des « abris de fortune, insalubres, sans eau, sans électricité, sans budget de fonctionnement et sans prison », lit-on dans cette note. Maître Moriba Alain Koné dénonce par ailleurs « une très mauvaise maîtrise des lois ». Résultat : la détention provisoire est appliquée de manière « quasi-systématique », y compris pour des délits mineurs, déplore le ministre de la Justice.

Mesures salutaire...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Kisangani : « Les mineurs détenus à l’établissement de garde des enfants ne jouissent pas de leurs droits », déplore leur structure

OKAPI CONGO

Cameroun: les «déguerpis» du quartier Dikolo de Douala sont en colère

RFI AFRIQUE

Le Sénégal va vers une criminalisation du viol

RFI AFRIQUE