LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

Afrique: la Grande muraille verte, une solution qui peine à se concrétiser

C’est l’un des grands projets mis en avant à la COP 15 de l’ONU sur la désertification qui a lieu en ce moment à Abidjan : la Grande muraille verte qui prévoit de restaurer la végétation sur une bande de 15 km de large qui traverse l’Afrique d’Ouest en Est, de Dakar à Djibouti à travers 11 pays et 7 800 km. Il ne s’agit pas simplement de planter des arbres, mais aussi de développer durablement ces zones et de créer des emplois dans l’agriculture notamment.

Ce projet titanesque a été lancé officiellement en 2007 par les pays africains pour l’Afrique, mais il peine à décoller. Depuis 15 ans, l’aménagement de la Grande muraille verte n’a couvert que 4 millions d’hectares sur les 100 millions d’hectares envisagés initialement, alors que 135 millions de personnes au Sahel sont affectées par la désertification et la perte de fertilité des sols. Pour Gilles Boëtsch, directeur de recherche émérite au CNRS et directeur d’un observatoire scientifique de suivi de la Grande muraille verte, « l’échec relatif du projet peut être expliqué par plusieurs facteurs ».

►À lire aussi : COP15: 196 États attendus à Abidjan pour lutter contre la désertification

D’abord, l’impact du réchauffement climatique dans une zone déjà très aride. « La pluviométrie est en chute » note le chercheur. De plus, « la pression anthropique est extrêmement forte avec les élevages et les troupeaux, seul moyen pour les gens de survivre économiquement. Et les animaux mangent les jeunes pousses ». Et puis « évidemment, ce sont des zones de guerres extrêmement violentes, c’est difficile d’aller planter des arbres quand les gens se tirent dessus » !

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Bénin : l’offensive bio pour renforcer la résilience écologique

LE JOURNAL.AFRICA

Gitega/Nyabiharage: un ravin constitue un danger public

RTNB BURUNDI

RDC : Claude Nyamugabo appelle les Congolais à préserver la biodiversité

OKAPI CONGO