LE JOURNAL.AFRICA
Agriculture

La FAO et la Banque mondiale au Soudan du Sud pour y relancer l’agriculture

Cattle keepers walk with their cows during a seasonal migration of their cattle for grazing near Tonj, South Sudan on February 16, 2020. - Violence among cattle keepers has spiked as they have been migrating their cattle across the country, crossing paths with opposing clans, and moving their cattle across or onto territory which was not traditionally theirs to use. (Photo by ALEX MCBRIDE / AFP)
À Juba, des ministres sud-soudanais se sont joints à la Banque Mondiale et à la FAO pour le lancement d’un nouveau rapport qui propose de remettre le pays sur la voie du développement en transformant l’agriculture. En 2022, ce sont plus de 70% des Sud-Soudanais qui auront besoin de dons alimentaires pour survivre. La conséquence d’années de guerre civile qui ont gâché le grand potentiel agricole du pays, doté de terres fertiles et de pluies abondantes.

Avec notre correspondante à Juba, Florence Miettaux

« Reconstruire la confiance entre les communautés, érodée par des années de conflits et d’échecs gouvernementaux » : voilà l’une des mesures essentielles de ce nouveau rapport. Développer la production agricole passera aussi par la création de coopératives de fermiers ou encore, par des systèmes de financement innovants.

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

FAO-Burundi: Un suceur de sève menace les plantes

LE JOURNAL.AFRICA

UVIRA : des semences de qualités pour combattre la famine

LE JOURNAL.AFRICA

L’Afrique du Sud veut tenir son rang de premier exportateur mondial de noix de macadamia

RFI AFRIQUE