LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE

Pour le FMI, l’économie tunisienne a besoin de réformes

La Tunisie fait face à sa plus grande récession depuis 1956. Avec un taux de chômage qui dépasse les 18% et une dette publique de près de 100% du PIB fin 2021, elle fait figure de mauvais élève. En fin de mission, le représentant du FMI en Tunisie, Jérôme Vacher, a estimé que la Tunisie doit mener des « réformes très profondes ».

Point prioritaire pour Jérôme Vacher : réformer la fonction publique qui représente 650 000 fonctionnaires qui absorbent plus de la moitié des dépenses annuelles de l'Etat. Samir Aïta, président du Cercle des économistes arabes et professeur d'économie, se questionne sur la manière d'engager une telle réforme.

« Est-ce qu'on va licencier tous ces gens-là ? »

« La masse salariale de l'État est devenue très très importante mais comment r...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Le monde se penche sur la dette africaine

RFI AFRIQUE

COVID-19 : l’économie mondiale perd plus de 4 000 milliards USD dans le secteur touristique (OMT)

OKAPI CONGO

La RDC se dote de «zones économiques spéciales» pour attirer les investisseurs étrangers

RFI AFRIQUE