LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Maroc : le futur gouvernement face au défi de la réduction des inégalités

This handout picture released by the Moroccan Royal Palace shows King Mohammed VI (R) receiving the head of the National Rally of Independents (RNI) Aziz AKhannouch at the Royal Palace in the central city of Fes, on September 10, 2021, to task him with forming a new government. - Akhannouch's RNI won 102 of parliament's 395 seats, trouncing the moderate Islamist Justice and Development Party (PJD), which had headed the governing coalition for a decade but took just 13 seats, according to results released by the interior ministry. (Photo by azzouz boukallouch / Moroccan Royal Palace / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / SOURCE / MOROCCAN ROYAL PALACE- NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Les tractations politiques sont en cours pour la formation du nouveau gouvernement après les législatives du 8 septembre. Des élections qui ont vu les islamistes du PJD s'effondrer dans les urnes après dix années de gouvernance. C'est le RNI de l'homme d'affaires et ex-ministre de l'Agriculture Aziz Akhannouche qui a remporté le plus de siège à la Chambre des représentants. C'est à lui que Mohammed VI a confié la mission de former le gouvernement. Un gouvernement qui, pour répondre aux attentes des citoyens, devra s'attaquer à la question des iné...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Côte d’Ivoire: des tensions apparaissent au sein du PDCI d’Henri Konan Bédié

RFI AFRIQUE

Après des mois de négociations, un nouveau gouvernement pour le Soudan

RFI AFRIQUE

Présidentielle au Tchad : Idriss Déby réélu dès le premier tour, selon les résultats provisoires

RFI AFRIQUE