LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

Hafsia Herzi ressuscite tendrement sa «Bonne Mère» et les quartiers Nord de Marseille

Avant de devenir l’actrice fétiche d’Abdellatif Kechiche, Hafsia Herzi était la fille d’une femme de ménage. Avec « Bonne Mère », elle rend hommage à cette mère-courage sans mari qui l'a fait grandir dans les quartiers nord de Marseille. C’est là aussi où la réalisatrice est retournée pour tourner cette histoire très juste, à la fois touchante et universelle, qui sort ce mercredi 21 juillet dans les salles en France.

La première image continue à nous hanter bien longtemps après le film : une femme d’un certain âge, à la fois tendre et forte, regarde l’horizon au travers de la fenêtre de son immeuble HLM dans les quartiers Nord de Marseille. Entre rêve et réflexion, et avec le sourire, cette mère et grand-mère s’impose dans sa famille comme la Bonne Mère (la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, NDLR) trônant depuis des siècles sur le destin de Marseille.Avec Bonne Mère, Hafsia Herzi, Marseillaise de naissance, rend à la fois hommage à sa propre mère et au quartier où elle a grandi, les quartiers nord. Un double portrait réussi, incarné dans le film par Nora (Halima Benhamed, « un coup de foudre immédiat ») se donnant du ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Le Soudan propose d’être médiateur dans le dossier du barrage de la Renaissance

RFI AFRIQUE

Congo-B.: dans une situation critique, la presse pousse la sonnette d’alarme

RFI AFRIQUE

Cameroun: les élections législatives annulées dans une partie des régions anglophones

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.