LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Centrafrique: les entreprises peinent à recruter des travailleurs formés

Financé par une taxe de 2% sur les salaires et des appuis internationaux, l’Agence centrafricaine de formation professionnelle et de l’emploi œuvre pour l’insertion des jeunes et des femmes en priorité, mais se retrouve débordée par l’ampleur de la tâche. Chefs d’entreprise et formateurs qui s’accordent sur un point : la solution passe par une réforme du système éducatif centrafricain.

De notre correspondant à Bangui,Les crises successives traversées par la Centrafrique n’ont pas seulement mis à terre l’économie, mais aussi le système éducatif… Plus de la moitié des jeunes en âge d’aller à l’école est aujourd’hui déscolarisée.Pour Isabelle Dessande directrice générale de Sofia, une entreprise de micro-crédit : « Les établissements scolaires qui ont connu des...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

La CFCIB signe un partenariat d’installation d’une bibliothèque numérique avec trois universités du Burundi

LE JOURNAL.AFRICA

Burundi: Développement familial, source de l’évolution du pays

LE JOURNAL.AFRICA

Sénégal: la prise en charge des enfants des rues pendant la pandémie de coronavirus

RFI AFRIQUE