LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

L’opposition tchadienne Wakit Tama prête à un dialogue sous condition

Cette annonce a été faite lors d'une conférence de presse tenu mardi 8 juin. Ce collectif de partis d'opposition et d'associations de la société civile dénonce toujours « un coup d'État institutionnel ».

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-KibangulaCette décision prise notamment après les positionnement de l'Union africaine et de la CEEAC qui appellent à une transition de 18 mois avant l'organisation d'élections libres et démocratiques. Mais au préalable, Wakit Tama exige que certaines conditions soient remplies.Le message délivré par Wakit Tama est qu'ils entende...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Congo-B: Honoré Sayi suspendu des instances de l’UPADS après sa nomination au gouvernement

RFI AFRIQUE

Procès Rusesabagina au Rwanda: l’avocat plaide l’incompétence de la Haute Cour

RFI AFRIQUE

Cinq chefs d’Etat au chevet du Mali ce jeudi

BBC AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.