LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE SÉCURITÉ

Bénin : des organisations des droits de l’homme s’inquiètent d’arrestations « massives »

Des organisations des droits de l’homme et des partis d’opposition s’inquiètent la vague d’arrestations en cours dans le pays. Elles sont consécutives aux manifestations meurtrières de la période préélectorale qui ont fait au moins 2 morts civils et des blessés côté forces de l’ordre et manifestants. Chaque jour, la presse, les réseaux sociaux, les organisations des droits de l’homme alertent sur des cas de personnes arrêtées.
Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan L’organisation pour la défense des droits de l’homme, les opposants de l’intérieur et surtout ceux en exil dénoncent « des arrestations massives arbitraires ». Les premiers déferrements ont commencé deux jours après les manifestations du 6 avril. Une vingtaine de personnes ont défilé devant le procureur spécial de la Criet. Aujourd'hui, il s’agirait d’une centaine de personnes selon plusieurs sources. Selon les dénonciateurs, parmi ces personnes se trouveraient des activistes, des femmes, des forces de l’ordre et surtout l...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Saleh Kebzabo: «Le parti au pouvoir n’a absolument aucun bilan à présenter aux Tchadiens»

RFI AFRIQUE

Tuerie en RDC: la FIDH demande à l’État «des mesures de sécurisation des populations»

RFI AFRIQUE

Opposante en détention au Bénin: un magistrat dénonce des pressions politiques

RFI AFRIQUE