LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Soudan: la situation sécuritaire et humanitaire au Darfour reste préoccupante

Malgré la chute de la dictature, malgré la paix avec plusieurs groupes rebelles de la province du Darfour en octobre 2020, cette dernière subit une recrudescence des violences, notamment tribales. Cette flambée s’accompagne du départ de la Minuad. La mission ONU-Union Africaine a terminé son mandat le 31 décembre. La force soudanaise censée remplacer les casques bleus n’est pas encore prête.
Avec notre correspondant régional, Sébastien Németh Dans son rapport diffusé ce mois-ci, le secrétaire général de l’ONU pointe la montée des violences au Darfour. Antonio Gutterres voit le phénomène comme une « preuve flagrante d’un vide dans la protection des civils ». Le 15 janvier, des affrontements entre Masalit et Mahameed ont fait 162 morts et 150 000 déplacés. Trois jours plus tard, des clashs entre Falatta et Rizeigat ont fait fuir 20 000 personnes de leurs maisons. Chaque fois, des troupes sont déployées, mais après-coup. Et elles ne restent généralement que quelques jours.
Une force soudanaise toujours pas en place
Ces...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Sieste : entre opinions toutes faites et réalité

YAGA BURUNDI

Nouvelles violences nocturnes en Tunisie

RFI AFRIQUE

Sénégal: explosion du prix des loyers à Dakar

RFI AFRIQUE