LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Covid-19: à Madagascar, le durcissement des mesures sanitaires complique les rites funéraires

Face au relâchement de la population quant aux gestes barrières et devant la recrudescence de l’épidémie sur tout le territoire, plus particulièrement au centre et au nord du pays, la gendarmerie nationale vient d’annoncer la reprise d’anciennes dispositions décidées par les ministères de l’Intérieur et de la Santé. En clair, distanciation sociale, sanctions en cas de non port du masque, et surtout, obligation d’enterrer les morts du Covid ou suspectés d’être morts du covid, sur leur lieu de décès. Un coup dur pour la population malgache, très attachée aux rites funéraires et à l’inhumation du proche dans le tombeau familial.
avec notre correspondante à Antanarivo, Sarah Tétaud « Nous allons bientôt entrer dans la période hivernale. De fermes sanctions seront appliquées à l’encontre des personnes qui bafouent les mesures barrières » prévient, dans un communiqué, la Gendarmerie Nationale. Alors que les cas augmentent un peu partout dans l’île, un vent d’insouciance semble souffler sur la population. ► À lire aussi : à Madagascar, avec la détente sur le front du Covid-19, le hiragasy reprend vie Dans la rue, Faly, la trentaine, ne port...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Acide tranexamique : ce médicament « pourrait sauver des milliers de vies par an

BBC AFRIQUE

Où en est-on avec la couverture vaccinale au Burundi ?

YAGA BURUNDI

La RDC et le Rwanda veulent instaurer des mécanismes pour réduire les risques de propagation d’Ebola

OKAPI CONGO