LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

À la frontière Bénin-Nigeria, une réouverture en demi-teinte qui frustre tout le monde

Le 16 décembre dernier, le poste frontalier de Sèmè-Kraké, entre le Bénin et le Nigeria a été rouvert après plus d’un an de fermeture, officiellement pour lutter contre la contrebande. Cependant, les camions, les marchandises et les véhicules d’immatriculation nigériane ne passent toujours pas. À Sèmè-Krakè, porte d’entrée majeure des marchandises des pays de la sous-région, la déception, l’incompréhension et l’attente règnent.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan Sèmè-Kraké revit. Depuis le 16 décembre où les autorités nigérianes ont annoncé la réouverture de la frontière, le poste est un peu plus animé, mais très loin du charivari habituel. Les camionneurs, qui ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

« Les femmes sont plus que des mères » (Dénise NKURUNZIZA)

RTNB BURUNDI

L’API présente le bilan de ses réalisations semestrielles exercice 2019

RTNB BURUNDI

Le Ministre de la communication salue le travail des journalistes lors de la synergie du 20 mai 2020

RTNB BURUNDI