LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le lundi 22 juin

L’Afrique comptait ce lundi 22 juin 306 390 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 8 116 personnes sur le continent, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Les pays les plus touchés par la pandémie sont l'Afrique du Sud (97 302), l’Égypte (55 233), le Nigeria (20 244), le Ghana (14 154), l'Algérie (11 771), le Cameroun (11 892) et le Maroc (9 997).

  • L’Union européenne apporte de l’aide médicale au Burkina Faso
En présence des autorités burkinabè, de la commissaire européenne chargée de la Coopération internationale Jutta Urpilainen et de la secrétaire d’Etat française chargée des Affaires européennes Amélie de Montchalin, un vol humanitaire de l’Union européenne a atterri ce lundi à l’aéroport de Ouagadougou avec à son bord du matériel médical pour aider le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie. En plus du matériel, l’UE a prévu pour le mois de juillet un décaissement de 60 millions d’euros supplémentaires. Ce vol spécial contenait également du matériel informatique en vue des préparatifs des prochaines élections au Burkina Faso et des médicaments destinés au traitement de la malnutrition chez les enfants dans les camps de déplacés internes. Jutta Urpilainen a souhaité que « les prochaines élections se passent dans de bonnes conditions avec une participation des déplacés interne, notamment les jeunes et les femmes ».
  • 749 cas et 11 morts au Malawi
Dix-neuf nouvelles contaminations ont été recensées au Malawi ces dernières 24 heures. Huit ont été enregistrés dans la capitale Lilongwe, un à Chitipa, et dix ont été identifiés lors des dépistages régulier à la frontière de Mwanza. Le Malawi compte donc 749 cas et 11 morts selon les chiffres fournis par les autorités.
  • En Erythrée, une recrudescence de cas dans plusieurs régions
L’Erythrée compte à ce jour 143 cas et 39 guéris selon les informations publiées sur Twitter dimanche par le ministre érythréen de l’Information Yemane Ghebremeskel. Ces derniers jours, les autorités ont reconnu une recrudescence de cas dans plusieurs régions du pays, nota...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Bandundu : la division provinciale de la santé déconseille l’usage du « Kongobololo »

OKAPI CONGO

RDC : l’OMS maintient Ebola comme une « urgence sanitaire internationale »

OKAPI CONGO

Coronavirus : le FNSCC dispose de 1.500.000 USD pour la lutte de la pandémie

OKAPI CONGO