LE JOURNAL.AFRICA
SPORTS

Football: la Chine attend de pied ferme son attaquant vedette Cédric Bakambu

La Chine semble sortir de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus et son championnat de football doit reprendre dans quelques semaines. L’une de ses vedettes est le Congolais Cédric Bakambu mais l’attaquant de la RDC est actuellement confiné en France alors que sa compagne va bientôt accoucher.

Publicité

Cédric Bakambu doit rejoindre Pékin à la fin du mois de mars. Les consignes de son club, le Beijing Sinobo, sont tombées : le buteur congolais aura pour objectif d’être prêt pour la reprise du championnat chinois, début mai.

Et comme il vient de France, pays à son tour engagé dans la lutte contre le covid-19, il lui faudra observer une période de quarantaine, avant de rechausser les crampons.

Le problème, c’est que Cédric Bakambu est actuellement à Paris, auprès de sa compagne et de son fils. Alors que les Français sont confinés depuis quelques jours, la famille doit s’agrandir dans un mois à peine et elle ne pourra pas l’accompagner en Asie.

Difficile de quitter les siens dans un tel contexte, d’autant que le joueur de 28 ans ne sait absolument pas quand il pourra, par la suite, retrouver l’hexagone. En fin de semaine, « le léopard» a raconté son histoire à nos confrères du journal L’Equipe, celle d’un joueur qui n’a probablement plus le temps de penser à son transfert avorté au Barça cet hiver, quand la vie était encore normale en Europe.

Cédric Bakambu s’inquiète pour son clan, mais aussi pour son pays, la République démocratique du Congo, une promesse dans cet entretien accordé à L’Equipe. « On n’est à l’abri nulle part. Je sensibiliserai également mes compatriotes à travers mon émission sur ma chaîne YouTube, dès dimanche ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :