LE JOURNAL.AFRICA
Droits de l'Homme

Au Burkina Faso, l’activiste Kémi Séba se dit prêt à se défendre en cas de poursuites

L’activiste franco-béninois Kemi Seba a encore passé une nuit dans les locaux de la gendarmerie où il est en garde à vue. Selon son avocat, il n’a pas pu voir le procureur pour savoir quels les charges qui pèsent contre lui depuis son interpellation dans la nuit du samedi, après une conférence à l’université de Ouagadougou.

La journée du lundi a été ponctuée par des va-et-vient de son avocat entre la brigade de gendarmerie, où Kémi Seba a été placé ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Sénégal: plusieurs ONG alertent sur les discours politiques sur les origines ethniques

RFI AFRIQUE

Cameroun: une organisation de défense des droits de l’homme exige la libération de 7 journalistes

RFI AFRIQUE

Denise Nyakeru lance l’atelier de sensibilisation des FARDC sur la lutte contre les violences basées sur le genre

POLITICO CD