LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Élections présidentielle et législatives en Namibie: un pouvoir contesté

1,5 million d’électeurs sont appelés aux urnes pour ces élections législatives et présidentielles. Sans surprise, le président en exercice Hage Geingob devrait être réélu pour un second mandat de cinq ans.

Depuis l’indépendance du pays, il y a 30 ans, son parti, la Swapo, a remporté toutes les élections haut la main. Aux dernières élections, Hage Geingob avait remporté le scrutin avec 87% des voix et son parti la Swapo avec 80% des suffrages pour les législatives. Mais l’hégémonie du parti au pouvoir commence à s’effriter à mesure que la frustration monte dans le pays. Malgré ces importantes ressources naturelles, diamants et uranium, et après des années de forte croissance, la Namibie connaît un ralentissement économique prononcé depuis trois ans. En panne aujourd'hui : les principaux piliers de son dynamisme : le secteur minier qui subit la chute des cours et le secteur agricole, la sécheresse qui a frappé ses dernières années l’Afrique australe ne l’ayant pas épargnée. Corruption Pour compenser les contre-performances des mines et de l'agriculture, le pays peut compter sur le tourisme, qui connaît une ...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Kinshasa : un responsable de l’UDPS escroque la population en monnayant des prétendus emplois

OKAPI CONGO

Libye: frictions à Misrata entre les milices pro-Dbeibah et celles de Bashagha

RFI AFRIQUE

Décès de l’ancien président Zambien : Félix Tshisekedi pleure un des derniers survivants des luttes de libération du continent

POLITICO CD