LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Soldats français morts au Mali: le Liptako Gourma, zone de combats

Treize soldats français sont morts, lundi soir, dans le nord du Mali. Deux hélicoptères de la force Barkhane sont entrés en collision, lors d'une opération antiterroriste dans la région des trois frontières avec le Niger et le Burkina Faso.

L'accident a eu lieu dans le Liptako Gourma, où se concentre l'essentiel des combats dans cette région, dite des trois frontières, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Une région où pullulent les groupes terroristes armés, qui se jouent des frontières et se fondent dans une population qui vit majoritairement du pastoralisme. Une zone humide, sablonneuse, difficile d'accès. Un repère idéal pour des groupes armés. C'est précisément là, à l'est de Gao, à Indélimane, que les forces armées maliennes ont essuyé le 1er novembre une attaque qui a coûté la vie à une cinquantaine de soldats. Un mois plus tôt, une quarantaine d'hommes au moins ont été tués dans un double assaut contre les positions militaires à Boulkessy et Mondoro, près de la frontière du Burkina Faso. Ce sont les pe...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Cameroun: les nouvelles inquiétudes de l’ONU sur les régions anglophones

RFI AFRIQUE

Bouclage à Beni : 16 militaires et 36 civils interpellés

OKAPI CONGO

Tchad: Ndjamena plongée dans l’incertitude après la mort d’Idriss Déby

RFI AFRIQUE