LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Bénin: ce qui devrait sortir des dialogues et contre-dialogues

Le dialogue politique s’achève ce samedi 12 octobre à la mi-journée avec remise d’un rapport général au Président Patrice Talon. Selon nos informations, plusieurs recommandations préconiseraient de modifier, d’aménager ou de supprimer certains dispositifs de la loi électorale et de la charte des partis. Mais ce qui suscite un grand intérêt reste les recommandations sur les mesures d’apaisement capable de baisser la tension. Dans le même temps, le contre-dialogue de l’opposition s’est achevé ce vendredi soir.

Dans ce rapport du dialogue politique seront consignées les recommandations des 108 délégués représentant neuf partis politiques uniquement reconnus par le ministère de l’Intérieur. Les recommandations dont tout le monde parle et que tout le monde attend concernent les mesures d’apaisement. Depuis la crise, l’opposition les réclame avec insistance. → Lire aussi : Le Bénin, entre «dialogue politique» et «assises» Cette opposition à Patrice n’était pas dans la salle, mais les délégués invités ont relayé le message avec succès puisque le rapport final y consacrera quelques lignes. Victor Topanou, rapporteur général, confirme : « Je pense à l’arrêt des poursuites contre l’ancien ch...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Madagascar: la présidente de l’Assemblée nationale élue à l’unanimité

RFI AFRIQUE

L’opposition malienne manifeste pour que l’armée ait de meilleurs moyens

RFI AFRIQUE

Centrafrique: finances et présidentielle au menu de la rentrée parlementaire

RFI AFRIQUE