LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Burundi: zones d’ombre autour de la mort de deux opposants

Au Burundi, la polémique enfle autour de la mort de deux hommes le 11 juillet dernier, alors qu'ils étaient aux mains de la police. Selon la société civile et des médias indépendants, ces deux membres d'un parti d'opposition ont été exécutés froidement par un officier de police devant une foule ressemblée pour la circonstance dans la commune de Gihanga, dans la province de Bubanza, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Bujumbura. La police dément cette version et accuse les deux hommes d'avoir appartenu à un groupe de « bandits » qui écumait la région depuis des mois, avec à son actif l'assassinat de policiers.

Cet incident a commencé à attirer l'attention du public à partir du week-end, lorsque des photos prises par un policier ont fuité sur les réseaux sociaux. Sur l'une des image...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

L’État ivoirien s’oppose à la levée des conditions de libération de Gbagbo

RFI AFRIQUE

Soudan du Sud: à Bentiu, au nord du pays, l’attente des populations déplacées

RFI AFRIQUE

Tanzanie: l’intégrité du scrutin fortement mis en cause

RFI AFRIQUE